Atelier écriture 3ème session 2016-2017

Le travail.

Un thème possible en poésie ?

Les élèves ont relevé le défi.

Comme souvent, ils ont douté de leurs capacités. Comme toujours, ils ont pris goût à l’acte d’écriture.

De nombreux textes ont nourri leurs réflexions et les ont inspirés. Textes très variés, littéraires ou non. C’est ainsi que Victor Hugo croise Bernard Lavilliers ou Bruce Springsteen, que Simone Weill rencontre Florence Aubenas ou Jean de La Fontaine…

Les poèmes rédigés collectivement sont parfois sombres, mais aussi pleins d’espoir. Toujours de qualité.

C’est la preuve que l’ambition doit être le moteur de tout acte pédagogique. Qu’étudier des textes ardus est possible, même pour des élèves décrocheurs, et peut-être justement pour eux. Donner du sens, ne jamais rien lâcher, faire confiance.

Merci à mes élèves de me convaincre une fois de plus que le chemin de la poésie est le bon.

Merci à eux de rendre la vie plus belle.

 

Sylvie Lalanne, coordinatrice de la classe relais de l’Haÿ-les-Roses

 

ĉ
sylvie lalanne,
14 juin 2017 à 03:07
ĉ
sylvie lalanne,
14 juin 2017 à 03:08
ĉ
sylvie lalanne,
14 juin 2017 à 03:08
ĉ
sylvie lalanne,
14 juin 2017 à 03:08
ĉ
sylvie lalanne,
14 juin 2017 à 03:10
ĉ
sylvie lalanne,
14 juin 2017 à 03:07
ĉ
sylvie lalanne,
14 juin 2017 à 03:08
ĉ
sylvie lalanne,
14 juin 2017 à 03:07
Comments