3ème session 2012-2013 Activité police scientifique

Monsieur Pichard est intervenu à la classe relais: la dernière séance a été consacrée à la reconstitution d’une scène de crime, selon un scénario qu'il avait élaboré. Les élèves sont arrivés et ont eu à relever les indices puis à les analyser. Il fallait pour ce faire reproduire les expériences sur la reconnaissance des ions, le calcul d’un PH, en ajoutant la chromatographie, à l’aide d’un mémento.

En travaillant ainsi sur une scène de crime fictive, les élèves ont été mis en situation de recherche et de réflexion.

A noter que ce type de séance  est organisé en lycée dans le cadre de l’enseignement d’exploration MPS (Méthodes et Pratiques scientifiques) catégorie sciences et investigation policière. Cela privilégie l’interdisciplinarité SVT - Sciences physiques – français –histoire, mais aussi la démarche d’investigation, l’expérimentation et le travail de groupe.

Citons  le Bulletin officiel spécial n° 4 du 29 avril 2010 concernant le Programme de méthodes et pratiques scientifiques en classe de seconde générale et technologique :

« L’investigation policière a pour objectif de déterminer les protagonistes et les circonstances d’un événement passé ayant donné lieu à un délit. Jusqu’au 19e siècle, elle faisait essentiellement appel aux qualités d’observation, d’induction et de synthèse logique des enquêteurs dont Sherlock Holmes est la représentation parfaite. Aujourd’hui, elle se fonde aussi sur l’analyse d’indices nombreux et variés qui bénéficie d’outils scientifiques et de méthodes innovantes.

L’objectif de ce thème est de montrer comment la science aide à déterminer les circonstances de l’événement sur lequel porte l’enquête et à identifier les auteurs. »

 

Sous-pages (1) : Photos scène de crime fictive
Comments